Skip links

Faut-il faire son bilan carbone sur excel ?

Résumé

Le bilan carbone, un outil essentiel pour quantifier et réduire les émissions de gaz à effet de serre, suscite souvent la question de l'utilisation d'Excel pour sa réalisation.
Bien que largement répandu et utilisé par les consultants carbone pour la saisie des données et les projections initiales, Excel présente des limites en termes de fonctionnalités et de capacités d'analyse. Les logiciels dédiés au bilan carbone offrent des avantages significatifs, notamment une meilleure précision des calculs, une évolutivité accrue et des fonctionnalités avancées de projection et d'intégration avec les systèmes de gestion de l'entreprise. Bien que l'utilisation d'Excel demeure répandue pour sa simplicité et son accessibilité, l'avenir semble indiquer un passage progressif vers des solutions logicielles spécialisées pour un suivi plus précis et une réduction plus efficace des émissions de gaz à effet de serre.
Commencez votre avenir décarboné entre de bonnes mains

INDEX

% de l'article lu

Introduction

Le Bilan Carbone est un rapport comptabilisant toutes les émissions de gaz à effet de serre (GES) générées directement ou indirectement par l’activité d’une organisation. L’objectif final d’un bilan carbone est de réduire ces émissions.

Qu’elles soient contraintes par la loi ou désireuses de réduire leur impact écologique, les entreprises ont besoin d’un outil pour réaliser leur bilan carbone. Mais Excel est-il vraiment le logiciel le plus approprié pour faire un bilan carbone et définir des actions visant à réduire les GES ?

Someone who uses Excel to calculate their carbon footprint

Bilan carbone : les consultants carbone sont formés avec Excel

Les tableaux Excel sont encore beaucoup utilisés par les consultants carbone, principalement à des fins de formation. Après avoir récolté les données, ils saisissent dans un tableau Excel les informations consolidées et converties en unités de mesure standardisées. Lorsqu’ils n’ont pas de logiciel de bilan carbone, c’est aussi sur Excel qu’ils réalisent des projections de réduction des émissions.

Cette approche montre cependant des faiblesses importantes.

Comment est-on formé au calcul des émissions carbone

Origine du calcul des GES en Europe

Jean-Marc Jancovici, a élaboré avec l’ADEME entre 2000 et 2004 la méthode du bilan carbone®. Cette méthode comprend notamment une feuille de calcul Excel qui permet d’évaluer les émissions, de les comparer d’une année à l’autre et de projeter les actions de réduction.

Accessible à tous et gratuitement, l’objectif est de généraliser l’usage de ce tableau afin d’en faire un standard. Cette feuille de calcul est compatible avec les systèmes de management de l’environnement ISO 14001, de la qualité ISO 9001 et de l’énergie ISO 50001 et utilise des outils qui sont tous aussi au format Excel.

Excel : l’outil privilégié pour réaliser des bilans carbone ?

Les consultants carbone utilisent aujourd’hui essentiellement Excel pour regrouper les données récoltées dans la comptabilité et sur le terrain et réaliser des projections de réduction des émissions, une fonctionnalité dont ne disposent pas tous les logiciels carbone.

C’est souvent par facilité que les consultants carbone se servent d’Excel. Mais le développement rapide des logiciels carbone, notamment des fonctionnalités avancées de projection de réduction de GES, commencent à les séduire.

Excel, un outil polyvalent mais limité pour le bilan carbone : pourquoi passer à un logiciel spécialisé ?

À l'avenir, l'efficacité et la fiabilité des logiciels spécifiques en feront la solution incontournable pour réduire notre impact sur l'environnement.

Bilan carbone sur Excel : tares et opportunités

Historiquement, la majorité des consultants ont utilisé Excel pour établir un bilan carbone principalement pour des raisons pratiques. En effet, il s’agit d’un outil dont tout le monde dispose. De plus, les tableaux fournis par les organismes tels que l’ADEME ou le GHG Protocol sont sous format Excel.

Cependant, les tableaux Excel pour le bilan carbone présentent rapidement des limites, notamment pour travailler en mode collaboratif.

Fonctionnalités limitées d’Excel

Le bilan carbone n’est pas une finalité en soi mais le moyen de recenser les émissions de gaz à effet serre afin de les identifier, les analyser et les réduire. Or, dans cette optique, Excel n’est d’aucune aide.

En effet, si le tableau Excel du bilan carbone offre une photographie de la situation à un instant T, il n’est en revanche pas prévu pour le suivi des données ou encore la prévision des réductions des émissions.

Le consultant carbone doit donc exporter les données dans un logiciel spécialement conçu pour réaliser un bilan carbone afin d’exploiter les données, c’est-à-dire les analyser et les suivre pour être en mesure de prévoir des réductions d’émissions à effet de serre aussi bien directes que indirectes.

Évolution de la maturité des solutions logicielles

Avec l’amélioration constante des solutions logicielles, le bilan carbone gagne constamment en fonctionnalités de projection et en précision.

En effet, les meilleurs logiciels utilisent désormais des milliers de facteurs d’émission, permettant d’obtenir des calculs beaucoup plus précis que la seule référence aux coûts de l’énergie visibles via les factures. En outre, plus les calculs sont précis, moins l’entreprise risque de voir son bilan carbone remis en question.

De plus, un nombre croissant de logiciels proposent des fonctionnalités avancées en planification et réduction de GES, notamment en prenant en compte la croissance de l’entreprise. Ces fonctionnalités sont d’autant plus intéressantes qu’elles proposent un mode collaboratif. Certains logiciels offrent aussi la possibilité de créer des scénarios d’émissions en fonction d’une multitude de variables, comme le pourcentage d’efficacité des initiatives de réduction de GES.

Les fonctionnalités d’intégration des logiciels carbone

Upload de fichiers Excel ou CSV

Certains logiciels carbone permettent d’uploader des données depuis un fichier Excel ou CSV. Il s’agit d’une fonctionnalité puissante car elle permet notamment de réduire le temps d’encodage des données dans le logiciel. Toutefois, elle ne permet pas d’optimiser la collecte de données car l’utilisateur interne ou le consultant doit toujours consolider les données en amont.

Connecteurs entre logiciels de bilan carbone et ERP

Pour faciliter la collecte, il existe des logiciels intermédiaires, appelés connecteurs, permettant de faire le pont entre le logiciel de gestion de l’entreprise (ERP) et le logiciel carbone. Cela permet d’automatiser la collecte, l’analyse et l’agrégation des données dans le logiciel bilan carbone. L’entreprise disposant de connecteurs bénéficie donc d’un gain de temps considérable ainsi que d’un risque d’erreur réduit.

Le logiciel carbone est l’avenir

Pour faciliter la collecte, il existe des logiciels intermédiaires, appelés connecteurs, permettant de faire le pont entre le logiciel de gestion de l’entreprise (ERP) et le logiciel carbone. Cela permet d’automatiser la collecte, l’analyse et l’agrégation des données dans le logiciel bilan carbone. L’entreprise disposant de connecteurs bénéficie donc d’un gain de temps considérable ainsi que d’un risque d’erreur réduit.

Explorez le concept de l’empreinte carbone en profondeur en cliquant sur ce lien, ou lisez notre vue d’ensemble complète sur les calculateurs d’empreinte carbone ici.

Réduisez l’empreinte carbone de votre entreprise en réservant une démo avec les experts D-Carbonize.

Envoyer un message